Facebook accusé par le Parlement Britannique

Facebook accusé parlement britannique
Facebook accusé parlement britannique

Accusé de divulguer des données d’utilisateurs, Facebook est poursuit par le Parlement britannique

Le réseau social aurait confié à des géants de la Tech un accès privilégié aux informations de ses utilisateurs.

Selon l’enquête de New York Times, Facebook aurait noué des accords avec certaines entreprises pour leur permettre « un accès total aux données des amis des utilisateurs » du réseau social, bien que le géant américain ait annoncé en 2015 mettre fin à ces accès.

Facebook conteste « Aucun de ces partenariats ou fonctionnalités n’a donné à ces entreprises accès à des informations sans la permission des utilisateurs, ni enfreint notre accord de 2012 avec la FTC »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
1 − 1 =